Au Coeur de MON âme

Cliquez ici pour modifier le sous-titre

Un abcès, c’est une collection remplie de pus.
Une abréviation, c’est soit un mot abrégé, soit un terme forgé avec les initiales des mots d’une expression.
L’accoutumance à un stimulus permet de le tolérer de mieux en mieux (effet positif), ou d’y être de moins en moins sensible (effet négatif).
Difficile parfois de savoir où commence l’acharnement thérapeutique.
Un acronyme est un mot formé avec les initiales des mots d’une expression, et qui se prononce de manière syllabique : Laser et SIDA sont des acronymes.
Une activité, c’est l’ensemble des actes effectués par un professionnel ou un établissement de santé.
L'adénopathie est une hypertrophie pathologique d’un ganglion lymphatique.
En cancérologie, adjuvant qualifie une thérapie venant après le traitement principal, pour le compléter.
Aérobie qualifie un organisme qui a besoin d’oxygène pour vivre.
Une aide au diagnostic est un programme informatique destiné à aider un praticien dans sa démarche diagnostique.
L’alcoolisme désigne la consommation régulière et excessive de boissons alcoolisées.
Un algorithme est une suite finie et non ambiguë d’opérations ou d’instructions.
Avec le développement de la pollution, l’allergie a de beaux jours devant elle, et les allergologues ne risquent pas le chômage.
Amputation laisse entendre qu’il y aura un sérieux manque après exérèse de l’organe amputé.
L’analgésie désigne toute technique susceptible d’atténuer ou de supprimer la douleur.
Le mot anaphylaxie a de plus en plus tendance à être employé comme synonyme d’allergie, avec une notion de gravité.
Une anastomose, c’est la mise en communication de deux organes ou de deux segments d’un même organe, grâce à une suture.
L’angor, ou angine de poitrine, est une manifestation de la maladie coronarienne.
L’anorexie, en tant que symptôme, c’est la perte de l’appétit ; comme maladie, l’anorexie mentale, c’est la lutte désespérée contre l’appétit.
Un antibiotique est un médicament anti-infectieux spécifiquement dirigé contre les bactéries.
Anus artificiel est le nom populaire donné aux stomies de dérivation des matières fécales.
L’apoenzyme est la partie inactive d’une enzyme ; elle devient une holoenzyme active après liaison avec un cofacteur ou un coenzyme.
L'appendicectomie désigne l'ablation chirurgicale de l'appendice, opération particulièrement banale.
Un arbre dé décisionon présente sous forme d’une arborescence différentes options thérapeutiques.
Tout le monde le sait, la France est championne du monde des associations, même les plus saugrenues.
L’athérome est une plaque développée au niveau de certaines artères, qui entraîne leur obstruction progressive.
L’atrophie est la diminution de taille d’une structure, de la cellule au membre.
L’automédication, c’est la médecine sans ordonnance, avec ou sans pharmacien.
Vieillir en gardant son autonomie le plus longtemps possible, c’est le souhait de tout un chacun.
Faire l’ablation d’un organe, c’est, tout simplement, l’enlever.
Quand le risque semble trop important, mieux vaut s’abstenir.
L’accréditation est une démarche volontaire et individuelle de la part de médecins exerçant certaines spécialités à risque en établissement de santé.
Est acquis tout ce qui est donné par le dressage chez les animaux, l’éducation chez les humains.
Le mot acte est entendu ici comme action d’un professionnel de santé.
L’addiction réduit en esclavage toute personne qui en est atteinte.
Quand tout est collé dans un abdomen, c’est parce que des adhérences s’y sont formées.
L’administration concerne aussi bien un médicament que l’on administre à un patient que l’organisation du système de santé ou la gouvernance d’un établissement de santé.
Une affection, c’est une maladie qui affecte un patient.
Il faut nécessairement qu’une maladie soit aiguë ou chronique.
En cas d’algie, le remède est souvent constitué par les antalgiques.
L’alimentation désigne tout ce qui touche à la nourriture.
Grosso modo, l’allopathie désigne, pour les homéopathes, toute médecine fondée sur un autre principe que celui de similitude, l’un des principes de bases de l’homéopathie.
Un organisme anaérobie n’a pas besoin d’oxygène pour fonctionner.
L’analyse, c’est la décomposition d’un ensemble en éléments constitutifs.
L’anaplasie désigne une indifférenciation complète d’un tissu, qui le fait ressembler à un tissu embryonnaire.
L'anesthésie, qu’elle soit locale, locorégionale ou générale, est indispensable à la réalisation d’actes techniques douloureux.
Qu’il s’agisse d’annoncer un dommage ou un cancer, c’est toujours un exercice difficile pour celui qui doit le faire.
Un antiagrégant plaquettaire est un médicament diminuant l’agrégation des plaquettes, utilisé en prévention des complications de l’athérome.
Un anticoagulant est un médicament visant à rendre le sang hypocoagulable, et utilisé dans la prévention et le traitement de la maladie thrombo-embolique.
L’aplasie touche essentiellement les cellules sanguines, qui ne sont plus produites en quantité suffisante par défaut de leurs précurseurs.
On ne sait toujours pas à quoi sert l’appendice, si ce n’est à occasionner l’appendicite. Du travail pour les chirurgiens !
Comme l’indique le suffixe « -ite », l’appendicite est une inflammation de l’appendice.
L’Assistance publique gère actuellement les hôpitaux franciliens et marseillais, et ne s’occupe plus d’aide à l’enfance.
L’athéromatose est une maladie dans laquelle certaines artères sont colonisées par des plaques d’athérome.
Athérosclérose et athéromatose sont des synonymes stricts.
L’auto-immunité est un dérèglement de l’immunité, dans lequel le soi est pris pour du non soi.
Etymologiquement, l’autolyse est une autodestruction, comme le suicide.
Une bactérie est un micro-organisme vivant, responsable de maladies infectieuses quand elle est pathogène.
Une tumeur bénigne est une tumeur non cancéreuse. Une maladie bénigne est une affection dénuée de gravité.
La bibliographie, c’est l’étude de la littérature médicale.
La bientraitance, notion éthique, consiste à agir dans chaque circonstance en vue du bien-être des gens dont on a la responsabilité.
La bile est un liquide biologique sécrété par le foie, utile à la digestion des graisses.
La biologie, c’est, en gros, la science du vivant.
On attend en général le résultat d’une biopsie avec une certaine appréhension. Après quoi le traitement peut commencer.
Pour la plupart des patients, le bloc opératoire, c’est le « billard » sur lequel ils redoutent de passer.
Les brides sont une forme particulière d’adhérences, susceptibles de donner une occlusion sur bride.
Tout acte médical doit se justifier par un bénéfice attendu.
La famille d'antibiotiques la plus utilisée est celle des bêta-lactamines, à laquelle appartient la pénicilline.
Le bien-être est une notion subjective due à la satisfaction des besoins du corps et à la tranquillité de l’esprit.
Faire un bilan, c’est faire le point sur un problème de santé donné, grâce à des examens divers et variés.
La bioéthique est la branche de l’éthique médicale qui s’occupe de la biomédecine.
La biomédecine est définie par les interférences réciproques entre la biologie et la médecine.
Qu’il soit froid ou électrique, c’est l’instrument de base du chirurgien.
La boulimie est un trouble du comportement alimentaire qui rend le boulimique incapable de restreindre son alimentation.
Quelle que soit la façon de l’écrire, cet anglicisme se traduit en français par « syndrome d’épuisement professionnel ».
La cachexie est un état pathologique d’affaiblissement extrême d’un organisme dénutri.
Un calcul, c’est un caillou qui se forme dans différents organes.
Une substance cancérigène est susceptible de provoquer des cancers, comme le tabac.
La cancérologie est la discipline qui s’occupe des patients cancéreux.
Une carence est un déficit responsable d’une maladie caractérisée, comme le rachitisme.
La cellule est l’unité de base de tout être vivant, l’homme en particulier.
Le cerveau est la partie la plus volumineuse et la plus importante de l’encéphale.
Un chef de clinique est un médecin en fin de formation, qui exerce une triple activité de soins, d’enseignement et de recherche.
L’adjectif bariatrique s’applique essentiellement à la chirurgie qui vise à faire maigrir les obèses.
Le canal cholédoque fait partie des voies biliaires extrahépatiques. Il sert à amener la bile du foie au duodénum.
Si une maladie n’est pas chronique, alors c’est qu’elle est aiguë.
La cicatrisation, c’est le processus physiologique et biologique qui transforme une plaie en cicatrice.
Clinicat est le nom donné à la fonction universitaire de chef de clinique.
Le mot clinique désigne aussi bien l’examen d’un patient que l’établissement dans lequel on le soigne.
Le clonage artificiel est une technique de laboratoire qui permet d’obtenir une lignée cellulaire ou un embryon à partir d’une cellule, sans passer par une fécondation.
Le codage des actes techniques permet de les rémunérer à leur juste prix.
Le coenzyme, comme le cofacteur, sert à activer une enzyme, transformant l’apoenzyme en holoenzyme.
Le collapsus, cardiovasculaire par convention quand on ne le précise pas, équivaut plus ou moins à un état de choc circulatoire.
Le coma est un état neurologique dans lequel la conscience est abolie.
La communication thérapeutique est une façon de concevoir la communication avec les patients comme un élément du soin.
Complément ou dépassement d’honoraires, ce sont des honoraires à payer en plus de ceux qui sont remboursés par la Sécu.
Compliqué veut dire tout autant « difficile » que « suivi d’une complication » : ce n’est pas tout-à-fait la même chose!
Comme on aimerait pouvoir toujours faire confiance à son médecin !
Sont confrères deux personnes qui exercent la même profession, bien entendu dans un esprit confraternel.
Le tissu conjonctif représente la majeure partie de notre masse corporelle.
La conscience peut être normale, modifiée ou altérée.
Consentir, c’est accepter, de bon ou de mauvais gré.
La consolidation survient quand les séquelles sont stables et définitives.
La contraction est la réponse des fibres musculaires à leur stimulation nerveuse.
Une contre-indication, c’est une interdiction que l’on oppose au patient.
La crampe est une contraction musculaire involontaire, douloureuse et brève.
la crénothérapie, c’est le versant médical du thermalisme.
La criticité d’un risque, c’est le produit de sa probabilité de survenue par la gravité de ses conséquences négatives.
Une maladie curable est susceptible de guérir ; mais c’est sans garantie.
En gros, une cure, c’est l’équivalent d’un traitement, sans que celui-ci soit nécessairement curatif.
Le serpent d’Asclépios s’entoure autour de différents objets, un bâton pour les médecins, pour former autant de symboles des professions de santé.
Cancéreux se dit d’un patient ou d’une tumeur.
Cancérogène et cancérigène sont strictement synonymes.
Carcinologie, c'est juste un synonyme de cancérologie.
La catalyse est une accélération d’une réaction biochimique grâce à l’action d’un catalyseur, notamment une enzyme.
La certification est une évaluation obligatoire des établissements de santé, menée par des experts-visiteurs mandatés par la HAS.
Il existe deux sortes de champignons : ceux que l’on peut éventuellement manger, avec parfois de redoutables conséquences, et les microscopiques, responsables de maladies humaines, les mycoses.
En chirurgie ambulatoire, c’est le patient qui est ambulatoire.
Un choc peut être émotionnel ou circulatoire ; dans un cas comme dans l’autre, les conséquences peuvent être graves.
Le choléra est une toxi-infection bactérienne épidémique responsable d’un syndrome dysentérique sévère.
Une cicatrice, c’est une plaie après cicatrisation.
Oserait-on encore parler de client pour désigner un patient ?
Un clinicien est un praticien de la médecine de soin.
Une clinique privée est un établissement de santé dans lequel travaillent des médecins libéraux.
La coagulation du sang est une étape de l’hémostase qui aboutit à la formation d’un caillot.
La cœlioscopie est la plus connue des techniques chirurgicales dites mini invasives.
La cognition désigne l’ensemble des processus mentaux à l’œuvre dans la connaissance et l’acquisition d’un savoir.
Une collection est une poche néo formée contenant habituellement du pus ou du sang.
Communautaire désigne tout ce qui se contracte dans une communauté, hors établissement de soins.
La compétence est la principale qualité requise pour être un bon médecin ; mais elle ne suffit pas toujours à inspirer confiance aux patients.
Une complication, c’est comme un accident : on sait que cela peut arriver, mais dont on aimerait autant que cela n’advienne pas.
Tout acte technique doit être accompagné d’un compte-rendu descriptif.
La confraternité consiste avant tout à ne pas médire de ses confrères : exercice pas toujours facile…
Est congénital tout ce qui existe à la naissance, même si c’est à révélation tardive.
La conjonctive est une membrane qui tapisse l’intérieur des paupières et la partie de l’œil appelée « sclère ».
Chacune des professions de santé a son Conseil de l’Ordre ; celui des médecins se décline en trois échelons : départemental, régional et national.
Une consoeur, c’est un confrère de sexe féminin.
En cancérologie, l’annonce d’un diagnostic de cancer doit se faire lors d’une consultation dédiée.
La contracture est une contraction musculaire involontaire, douloureuse et prolongée.
La cotation, ancêtre du codage, ne concerne plus que les actes de consultation et de visite.
Le crâne est le sommet du squelette humain.
Une crise est soit un moment difficile à passer, soit une manifestation brutale.
Être en situation critique, avoir l’esprit critique, émettre une critique, critiquer une décision : tout est critique.
Est curatif un traitement qui prétend guérir une maladie.
La décompensation est la rupture d’un équilibre fragile au niveau d’un organe ou d’un système malades.
La défense est une réaction de la paroi abdominale face à la main qui la palpe.
Un déficit, ou une déficience, est un manque ou une insuffisance : déficit immunitaire ou immunodéficience.
La délivrance est la phase finale du travail en obstétrique, et une des étapes de la dispensation des médicaments en pharmacie.
Le déni s’oppose, consciemment ou non, à la réalité ou à la vérité
La déontologie médicale indique les règles qui doivent dicter la conduite des médecins.
La dépendance, c’est, selon les cas, la perte d’autonomie d’une personne âgée, ou l’addiction d’une personne plus jeune à une substance ou une activité.
La "cure détox" est très à la mode; info ou intox?
Le diabète est une maladie métabolique chronique portant sur la régulation de la glycémie.
La douleur abdominale aiguë est un des motifs les plus fréquents de consultation en urgence.
La dialyse est une méthode palliative de traitement de l’insuffisance rénale chronique.
La diffusion, en pharmacocinétique, c’est la distribution d’une substance, en particulier médicamenteuse, au niveau des différentes parties de l’organisme.
Impossible d’exercer une profession médicale ou paramédicale sans avoir obtenu le diplôme correspondant.
La dispensation est une des étapes du circuit du médicament, sous l’autorité du pharmacien responsable.
Un dispositif médical, cela va d’une simple compresse à un coeur artificiel : vaste domaine !
Un diverticule, c’est une hernie de la muqueuse à travers la paroi d'unorgane creux, comme le colon.
Un dommage associé aux soins est un préjudice subi par un patient à l’occasion d’un soin.
Une personne en bonne santé ne souffre d’aucune douleur, ni aiguë, ni chronique.
Les droits des patients sont de plus en plus connus et respectés ; mais ils ont des contreparties…
La dystrophie est un trouble de la croissance d’un tissu ou d’un organe.
La défaillance témoigne de la dégradation brutale d’une fonction.
La déficience correspond au niveau insuffisant d’une fonction sensorielle, cognitive ou immunitaire.
La dégénérescence est une transformation pathologique et souvent irréversible de structures anatomiques ou fonctionnelles.
La démarche qualité en établissement de santé vise à maintenir en permanence le meilleur taux de qualité et de sécurité des soins.
La dénutrition est un état pathologique dans lequel les apports nutritionnels sont insuffisants en regard des besoins énergétiques de l’organisme.
Un « dépassement » d’honoraires peut donner l’impression que « le tact et la mesure » risqueraient d’être dépassés.
Pour que le dépistage ait un sens, il faut que la maladie dépistée soit fréquente et potentiellement grave.
On a tendance à moins parler des devoirs des patients que de leurs droits ; et pourtant…
Le diagnostic, c’est la clé de voûte de la médecine occidentale.
Le diagnostic d’une douleur abdominale aiguë repose sur les caractéristiques de la douleur, notamment son siège.
La diététique, discipline paraclinique, s’intéresse aux pratiques alimentaires.
La dignité du corps humain repose sur son inviolabilité et sa non-patrimonialité.
Un dispensaire est un établissement de santé dans lequel on dispense des soins et des médicaments.
La dispense est, selon le contexte, soit une exemption, soit une distribution.
La distribution d’un médicament concerne soit son devenir dans l’organisme, soit la façon dont il va arriver in fine au patient.
Tous les docteurs ne sont pas médecins, loin s’en faut.
Le "double aveugle" est une situation dans laquelle ni le soignant ni la personne qui se prête à l’étude ne connaissent le traitement qui a été tiré au sort
Une drogue est une substance psycho-active susceptible de déclencher une addiction.
La dysplasie résulte d’une anomalie qui s’est produite pendant le développement d’un tissu ou d’un organe.
Une ecchymose, ce n’est jamais qu’un « bleu », qui guérira spontanément.
L’éducation thérapeutique apprend aux patients porteurs d’une maladie chronique à mieux vivre avec elle.
Un effet secondaire est un effet différend de l’effet thérapeutique, qu’il soit attendu ou pas, bénéfique ou délétère.
Une embolie est due à l’irruption dans la circulation sanguine d’un matériel appelé embole, de nature variable.
L’encéphale est la partie du système nerveux central contenue dans la boîte crânienne.
Une glande endocrine secrète ses hormones dans la circulation sanguine.
Une enzyme est une molécule protéique qui sert, grâce au processus de catalyse, à multiplier grandement la vitesse d’une réaction biochimique.
L’épidémiologie est la discipline qui s’intéresse aux facteurs influant sur la santé des populations et le développement des maladies.
Éros, dieu de l’amour chez les Grecs, est associé à l’érotisme et à l’érotomanie.
L'essai clinique est l'équivalent médical de l’expérimentation scientifique.
L’éthylisme est un synonyme exact d’alcoolisme, puisque, dans les deux cas, il s’agit de l’abus d’alcool éthylique.
Un évènement indésirable peut, mais pas nécessairement, entraîner un dommage pour le patient.
L’eugénisme désigne l’ensemble des pratiques visant à améliorer l’espèce humaine par des interventions ciblées sur le patrimoine génétique.
L’examen clinique est de plus en plus menacé par les examens complémentaires ; et pourtant, c’est la base du diagnostic.
L’excès est le contraire du manque ; il peut aboutir à la surcharge.
Exérèse est un mot un peu pompeux pour parler d’ablation.
L’exogénose est un abus de substance exogène ; celle-ci étant pratiquement toujours de l’alcool, il s’agit d’un synonyme d’alcoolisme.
Un expert fait profiter les autres de son expertise, ou bien rédige des rapports d’expertise.
La langue française utilise bon nombre d’expressions latines, dont certaines sont spécifiquement médicales.
L’éducation pour la santé est un puissant moyen de prévention, accessible à tout âge.
Un effet indésirable est un effet secondaire délétère, qu’il soit attendu ou pas.
L’effet thérapeutique est celui qui est recherché lors de l’élaboration d’un nouveau traitement, et attendu lors de son utilisation.
L’embryon correspond au premier stade de la vie intra-utérine, jusqu’à la 8ème semaine.
L’endémie est définie par la présence habituelle d’une maladie dans une population donnée, comme le paludisme dans certaines régions d’Afrique.
Une endoprothèse est une prothèse implantée dans une structure tubulaire sténosée pour la maintenir perméable.
L’épidémie correspond à l’incidence anormalement élevée d’une maladie pendant une période donnée et dans une région donnée.
L’épistémologie désigne la théorie de la connaissance et des sciences, la médecine notamment.
Une erreur médicale peut survenir à tout moment de la prise en charge d’un patient.
L’éthique édicte les règles que doit respecter la Médecine quand elle met au point de nouvelles techniques de soins.
Le diagnostic étiologique, c’est la recherche de la cause d’une maladie.
Une éventration, c’est une cicatrice abdominale qui a lâché.
L'euthanasie est une façon discutée illégale de mettre fin à la vie d’un patient.
Un examen paraclinique ou complémentaire se prescrit à la suite de l’examen clinique, pour affiner le diagnostic.
Exercer la médecine sans diplôme est un délit, et donc passible de sanctions pénales.
Une glande exocrine évacue sa sécrétion à l’extérieur.
Selon Confucius, l’expérience est une lanterne accrochée dans notre dos, qui n’éclaire que le chemin parcouru.
Expertise se dit aussi bien pour évoquer la compétence d’un expert que le rapport qu’il rédige.
L’externat était un concours hospitalier qui permettait de se présenter à l’internat.
Une faute est une erreur dans laquelle la responsabilité du médecin a été retenue.
Les fibres sont omniprésentes dans notre corps, notre alimentation, et dans la façon dont nous sommes soignés.
La fibromyalgie est une forme mal connue de rhumatisme, dont l’existence comme maladie autonome a du mal à être reconnue par l’ensemble de la communauté médicale.
La fibrose est due au remplacement pathologique de certains tissus sains par des fibres conjonctives.
Le fœtus fait suite à l’embryon, après la fin de l’organogénèse.
Il est utile d’avoir étudié le latin, et surtout le grec, pour comprendre comment ont été formés les mots médicaux.
La fréquence d’un évènement, c’est le nombre de ses occurrences pendant une période donnée.
Les fautes de français sont moins dangereuses que les fautes médicales ; ce n’est pas une raison pour les multiplier.
Les fibromes les plus fréquents sont utérins, mais ils ne correspondent pas à la définition exacte d’un fibrome.
Une fibroscopie est une endoscopie réalisée à l’aide d’un endoscope souple, grâce à des fibres optiques.
La fièvre est une hyperthermie provoquée par l’organisme en réponse à un processus pathologique.
Fonctionnel se dit d’un trouble pour lequel on n’a trouvé aucune cause organique.
Un forum peut être la meilleure comme la pire des choses, car il y manque le sérieux scientifique.
La pharmacie galénique (la galénique) traite de la forme galénique des médicaments.
La gangrène est une forme particulière de nécrose, dans laquelle les tissus nécrosés sont putréfiés.
Un généraliste, c'est un médecin qui en sait au moins un peu, et souvent beaucoup, dans toutes les disciplines médicales.
La génétique, c’est la discipline scientifique qui s’occupe de l’hérédité.
La gériatrie est la spécialité médicale qui prend en charge la santé de personnes âgées.
La gérontologie est l’étude du vieillissement dans toutes ses composantes. Elle englobe la gériatrie.
Une glande est un organe spécialisé qui fabrique une ou plusieurs substances dont le mode de sécrétion permet de différencier glande endocrine, glande exocrine ou glande mixte.
La gouvernance, c’est tout à la fois le pilotage, l’administration, l’organisation, la gestion.
Il faut nécessairement qu’une maladie soit bénigne ou grave, même si cette dernière n’est pas nécessairement maligne.
La guérison, c’est le retour du patient à l'état dans lequel il était avant de tomber malade.
La gynécologie, branche de la spécialité de gynécologie-obstétrique, s’intéresse à la physiologie et à la pathologie propres à la femme.
Le ganglion lymphatique est un petit organe du système lymphatique jouant un rôle dans l’immunité.
Les gènes sont les supports de l’hérédité.
Un médicament générique (un générique) est la copie d’un médicament de marque dont le brevet est tombé dans le domaine public.
Il ne faut surtout pas confondre le « genre » et le « sexe », en médecine comme ailleurs.
Un germe est un micro-organisme responsable de maladies infectieuses, autrement dit un agent infectieux.
Un risque s’évalue, se traite, mais ne se prévient pas : c’est la gestion des risques.
La glycémie est la teneur en glucose du plasma sanguin.
Les graisses, ou corps gras, sont indispensables à la vie.
La greffe consiste à remplacer un organe ou un tissu défaillant.
Un guérisseur a un don reconnu par la population pour traiter certains problèmes médicaux.
Un hématome, c’est une tuméfaction qui contient du sang.
Le mot hémorroïde désigne à la fois l’organe sain, et l’affection qui le touche.
Est héréditaire tout ce qui est reçu des ascendants par héritage génétique.
L’histoire de la médecine s’intéresse à l’évolution des idées en médecine, aux inventions médicales et aux médecins qui ont marqué leur discipline.
L’Homéostasie désigne le processus de régulation des grands équilibres métaboliques.
Un hôpital public est un établissement de santé dans lequel officient des médecins salariés.
L’hormonologie est la branche de la biologie médicale qui réalise les dosages hormonaux.
L’humanité désigne à la fois l’espèce et la nature humaines.
Avoir une bonne hygiène bucco-dentaire évite bien des problèmes de santé bucco-dentaire.
L’hypertrophie est le développement excessif d’une structure.
L’hypnothérapie, c’est l’utilisation de l’hypnose à des fins thérapeutiques.
L’hypoplasie correspond à l’arrêt du développement d’un tissu ou d’un organe, ou à son développement insuffisant.
L’hémiplégie est la paralysie d’un hémicorps (droit ou gauche).
L’hémostase est le processus biologique qui permet de stopper une hémorragie. Elle inclut la coagulation sanguine.
Une hernie, c’est l’extériorisation d’un viscère à travers un orifice naturel de la paroi.
L’homéopathie est une des nombreuses formes de médecine non conventionnelle, qui repose sur des principes opposés à ceux de la médecine conventionnelle dite allopathique.
Homme, ou être humain, désigne l’ensemble des membres de l’espèce humaine.
Une hormone est une molécule messagère sécrétée par une cellule endocrine pour agir à distance par voie sanguine.
Courant de pensée laïque plaçant l’humain au centre des préoccupations.
Dans le langage non spécialisé, l’humeur désigne une disposition d’esprit, bonne ou mauvaise.
L’hyperplasie est l’augmentation de volume d’un tissu ou d’un organe par augmentation du nombre de ses cellules.
L’hypnose, longtemps négligée, revient en force dans l’arsenal médical, dans toutes sortes d’indications.
L’hypocondrie est un trouble du comportement.qui amène l’hypocondriaque à se croire gravement malade au moindre symptôme.
L’hypotrophie désigne le développement insuffisant d’une structure.
Est iatrogène (ou iatrogénique) tout problème médical causé par un traitement, quel qu'il soit.
L’iatrogénie (ou la iatrogénèse), c’est l’ensemble des effets secondaires provoqués par les traitements.
Est idiopathique toute maladie dont on ne retrouve pas la cause.
L’immunité préserve le soi, et protège l’organisme contre le non soi.
Un implant est un matériel synthétique déposé dans l’organisme de manière temporaire ou définitive.
Une maladie incurable ne peut pas être guérie ; cela ne veut pas nécessairement dire qu’elle est mortelle.
Une indication, cela se pose, tout comme un diagnostic.
L’infectiologie est une spécialité médecine qui prend en charge les problèmes posés par les maladies infectieuses.
En médecine, l’information concerne tout ce qui est à la disposition des patients et des médecins.
L’installation, c’est le début de la carrière d’un médecin libéral ; il ne faut surtout pas la rater.
L’intelligence est la fonction cognitive essentielle du cerveau humain.
Internet est une source inépuisable d’informations, notamment médicales : la preuve, ce site !
Ce que les patients nomment « allergie » n’est souvent que de l’intolérance à un produit ou à médicament.
L’ischémie est une diminution de l’apport sanguin artériel au sein d’un organe, qui se trouve en situation d’hypoxie aiguë ou chronique.
Synonyme strict de iatrogénie
Synonyme strict de iatrogène.
La médecine adore produire des images. Elle en fait d'ailleurs de plus en plus.
L’immunologie est la discipline biologique qui s’occupe de l’immunité.
L’incidence mesure le nombre de nouveaux cas d’une maladie pendant une période donnée.
L’indemnisation est une compensation financière donnée à la victime d’un préjudice, à la suite d’un accident médical, fautif ou non.
L’infarctus, ou infarcissement, est une nécrose cellulaire et tissulaire d’origine ischémique.
Une infection est une affection provoquée par un micro-organisme pathogène.
Est inné tout ce qui est donné par la génétique, et qui est disponible dès la naissance, comme l’instinct chez les animaux.
Insuffisance signifie peu ou prou la même chose que défaillance, mais sur un mode chronique.
L’internat des hôpitaux fut un concours hospitalier de 1802 à 2004.
Intervention est un autre mot pour désigner une opération chirurgicale.
Une intox, c'est, au choix, un coup de bluff ou une intoxication.
Les IST sont des infections sexuellement transmissibles, comme le sida.
En chirurgie, on compte les jours par rapport à la date de l’intervention, J0 par convention.
La judiciarisation consiste à recourir à la justice pour régler un litige, quand d’autres voies sont possibles.
Un kyste, c’est une lésion bénigne avec une paroi et un contenu.
Le langage est un ensemble de signes, vocaux en particulier, permettant aux humains de communiquer entre eux.
Pour beaucoup de patients, le laser serait le nec plus ultra de la technologie médicale : ils ont tort.
La liberté, en médecine, comprend deux volets : l’autonomie et le consentement.
En fin de vie, une décision médicale collégiale peut aboutir à limiter ou à arrêter certains traitements indispensables.
La lithiase désigne non pas un calcul, mais le fait d’en avoir.
La lymphe dérive du plasma, et circule dans le système lymphatique.
Laparoscopie est un synonyme de coelioscopie, mais nettement moins employé que ce dernier mot.
Lésion est un mot fourre-tout qui désigne tout ce qui peut apparaître dans un organe.
Une ligature, ce n’est jamais qu’un nœud.
Les lipides sont les molécules contenues dans les graisses.
Littérature médicale désigne l’ensemble de la production scientifique ou pédagogique destinée aux médecins.
La lyse est un processus de mort cellulaire non programmée.
La maigreur est un état, constitutionnel ou pathologique, dans lequel l’IMC est inférieur à 18,5.
Une maladie traduit une altération quelconque de l’état de santé d’un sujet, qui devient un malade, ou un patient.
Les maladies de système affectent essentiellement le tissu conjonctif et le système immunitaire.
La maltraitance est un mauvais traitement infligé à une personne par une autre personne en situation de domination.
Médecin désigne une espèce en voie de disparition, dont le rôle principal est de soigner des patients.
Sans les médecins étrangers, nos hôpitaux ne pourraient tout simplement pas fonctionner.
Un médecin salarié travaille dans le service public, sans appartenir toutefois à la fondction publique hospitalière.
Alternative désigne ici une médecine qui se substitue à la médecine conventionnelle.
Complémentaire désigne ici une méthode qui vient épauler la médecine conventionnelle.
Médecine qui repose sur l’analyse des caractéristiques moléculaires et génétiques des tumeurs.
La médecine fondée sur la preuve n’affirme que ce qui a été validé par la littérature médicale sérieuse.
Spécialité médicale qui se consacre à l’étude et la prise en charge des maladies de système.
Non conventionnelle s'oppose à conventionnelle, qui qualifie la médecine supposée officielle.
Médecine qui cherche à traiter non pas une maladie chez un patient, mais la maladie de ce patient.
La médecine préventive cherche à éviter, autant que faire se peut, l’apparition des maladies.
La médecine tropicale traite des maladies spécifiques des zones tropicales, dont beaucoup sont de parasitoses.
Toute substance active qui a obtenu une AMM est considérée comme un médicament.
Est médico-social ce qui se rapporte à la médecine sociale.
Nous disposons de plusieurs types de mémoire pour stocker et retrouver nos souvenirs.
: Le métabolisme se définit comme l’ensemble des réactions chimiques qui se produisent dans l’organisme pour que celui-ci puisse assurer toutes ses fonctions.
Le métacarpe, c’est l’ensemble des os de la main (entre le poignet et les doigts).
Le métatarse, c’est l’ensemble des os du pied (entre l’arrière-pied et les orteils).
Microbe est synonyme de micro-organisme.
La moelle épinière appartient au système nerveux central.
En épidémiologie, la morbidité désigne l’incidence et la prévalence d’une maladie dans une population.
En épidémiologie, la mortalité comptabilise le nombre de décès dûs à une maladie dans une population.
Les MST sont des maladies sexuellement transmissibles, autrefois appelées maladies vénériennes.
Le malade est au cœur du système de santé, comme devrait l’être l’élève pour l’Éducation Nationale.
Une maladie auto-immune est provoquée par un dérèglement de l’immunité : le soi n’est pas reconnu par le système immunitaire.
Une lésion maligne est toujours cancéreuse, même si elle n’est pas nécessairement grave.
Un marqueur sert à marquer, dans les domaines de l’information, de la médecine nucléaire ou de la cancérologie.
Le médecin est un des personnages préférés des fictions, souvent dépeint comme une sorte de héros !
Un médecin libéral est un médecin payé à l’acte.
La médecine est la discipline qui prend en charge la santé et la maladie ; elle est exercée par des médecins.
La médecine ambulatoire désigne la médecine de ville, par opposition à la médecine hospitalière.
Branche de la médecine d’urgence, et proche de la médecine de guerre, la médecine de catastrophe prend en charge les victimes de catastrophes civiles ou militaires.
La médecine factuelle n’affirme que des faits avérés, et non des opinions.
La médecine humanitaire est un engagement désintéressé de certains médecins envers des populations en souffrance
La médecine légale est un spécialité médicale qui aide la justice à résoudre des enquêtes judiciaires.
La médecine nucléaire recourt aux isotopes radioactifs pour le diagnostic et/ou le traitement de certaines maladies.
La médecine prédictive utilise les possibilités offertes par la génétique pour chiffrer le risque d’apparition d’une maladie.
La médecine sociale s’occupe des aspects sociaux de la médecine.
La médecine vasculaire est une spécialité médicale récente, qui prend le relais de l’angiologie.
Médication est un mot désuet désignant un traitement médicamenteux.
La méditation permet de se recentrer sur soi-même, ici et maintenant.
Une méta-analyse est une méthode d’analyse des essais cliniques publiés sur un sujet donné.
Un métabolite est un composé organique issu du métabolisme, dont l’action peut être contrariée par celle d’un antimétabolite.
Une métastase, c’est l’apparition d’une « tumeur-fille » dans un autre organe que celui où s’est développée la tumeur primitive.
Un micro-organisme ne peut se voir qu’au microscope.
Le milieu intérieur est constitué par les trois milieux liquides de l’organisme : le plasma sanguin, la lymphe canalaire et le liquide interstitiel.
La moelle osseuse appartient au système hématopoïétique.
La mort, qui est le terme obligatoire de la vie, se définit précisément chez l’homme par l’arrêt de toute activité cérébrale.
Le vocabulaire médical est friand de mots latins.
Une mycose est une maladie provoquée par un champignon microscopique pathogène.
La nécrose est un processus de mort cellulaire non programmée, aboutissant à la destruction d’un tissu.
En neurologie, priorité à l’examen clinique.
La nociception nous alerte sur les stimulus extérieurs ; elle est à l’œuvre dans les douleurs nociceptives, les plus fréquentes des sensations douloureuses.
Tout ce qui rentre dans la norme est qualifié de normal.
Le numerus clausus est une limitation réglementaire du nombre de personnes admises à exercer une activité précise.
Néo-adjuvant qualifie un traitement complémentaire que l’on applique non pas après mais avant le traitement principal.
les maladies neurodégénératives forment le gros du bataillon des neuropathies.
Le nomadisme médical est une mauvaise habitude de certains patients de passer d’un spécialiste à un autre.
Nosocomial désigne tout ce qui se contracte en établissement de soins.
La nutrition est une spécialité médicale qui s’intéresse aux rapports entre l’alimentation et la santé.
L’obésité est une surcharge pondérale correspondant à un indice de masse corporelle supérieur à 30.
Fort heureusement, les médecins ne sont pas soumis à une obligation de résultat : il leur est permis de ne pas guérir tous leurs patients.
L’occlusion, c’est la fermeture physiologique ou pathologique d’une structure anatomique.
Un œdème est un gonflement pathologique d’un tissu ou d’un organe.
L’œnolisme, c’est un alcoolisme lié à un abus de vin (grand cru ou piquette, le foie ne fera pas la différence).
Opération désigne l’acte chirurgical en lui-même.
L’ophtalmologue est un médecin spécialisé en ophtalmologie.
Un organe est un ensemble de tissus destinés à remplir une fonction physiologique.
L’orthogénie a pour objectif de donner naissance à des enfants indemnes de handicap ou de maladie génétique.
L’obligation de moyens consiste, pour un médecin, à faire bénéficier ses patients de soins « attentifs, consciencieux et conformes aux données actuelles de la science ».
L’obstétrique, branche de la spécialité de gynécologie-obstétrique, s’occupe de la grossesse et de l’accouchement.
L’occurrence d’un évènement représente chacune de ses apparitions dans le temps.
L’œil est un instrument d’optique sophistiqué dévolu à la vision.
L'oncologie est la discipline qui s'occupe du cancer dans sa globalité.
L’ophtalmologie est la discipline médico-chirurgicale qui prend en charge les problèmes oculaires.
Toute prescription médicamenteuse doit se faire sur une ordonnance, dont les règles de rédaction sont strictes.
Est organique tout ce qui est causé par une lésion identifiable.
L’orthorexie est un trouble du comportement alimentaire qui caractérisé par l’obsession de ne consommer que des produits supposés sain, et le rejet absolu de tous les autres.
Palliatif désigne les soins que l’on prodigue à quelqu’un qui ne peut plus bénéficier de traitement à visée curative.
Un parabène (ou paraben) est une substance chimique très utilisée comme conservateur, notamment en cosmétologie.
Un parasite est un organisme qui ne peut vivre qu’aux dépends d’un hôte d’une espèce différente.
Le parasympathique est l’une des trois composantes du système nerveux autonome.
La pathologie (au singulier), c’est la discipline qui étudie les maladies.
Depuis que les malades ne sont plus des clients, ils sont devenus des patients.
Perfusion désigne à la fois une technique de soins (une perfusion intraveineuse) et une notion de physiologie (perfusion tissulaire).
Désigne l’ensemble des médecins travaillant dans un établissement de soins public.
Un perturbateur (ou leurre) endocrinien est une substance dont la toxicité vient de ce qu’elle modifie le fonctionnement endocrinien.
Un pesticide est une substance chimique destinée à combattre les organismes nuisibles : insecticide, fongicide, herbicide, etc.
Les phanères sont les cheveux, les poils et les ongles. Ils appartiennent au tégument.
La pharmacologie est une discipline scientifique qui étudie les interactions entre un médicament et l’organisme qui le reçoit.
La pharmacovigilance s’occupe du risque d’effets indésirables des médicaments.
La physiologie étudie, en gros, le fonctionnement des organes.
Une plaie résulte d'un traumatisme entraînant une rupture de la continuité tissulaire.
Le plasma est la partie liquide du sang, l’autre partie étant représentée par les « éléments figurés » (globules et plaquettes).
Pour appareiller les stomies on a recours à toutes sortes de poches de recueil des selles ou des urines.
Toute prescription d’un médicament doit se faire en respectant les règles de la posologie.
Un praticien est un professionnel qui pratique une activité ou une discipline médicale.
Un préjudice est une atteinte portée à l’intégrité physique ou psychique d’un patient, à l’occasion d’un acte médical, sans qu’il y ait nécessairement erreur ou faute.
La pression est une force exercée par une substance sur une surface.
« Prévenir vaut mieux que guérir », comme chacun le sait…
Un probiotique est un médicament ou un complément alimentaire censé renforcer la flore intestinale.
Le processus est un enchaînement d’activités qui aboutit à un résultat.
La proctologie est une discipline médico-chirurgicale qui s’occupe des affections de l’extrémité distale du tube digestif.
Le pronostic est plus scientifique qu’une simple prédiction ; mais cela reste une prévision.
La proprioception (ou sensibilité profonde) est la perception que nous avons de notre positionnement dans l’espace, ce qui nous permet de rester en équilibre.
On rédige des protocoles pour standardiser des procédures.
La psychiatrie est la discipline médicale qui traite les maladies mentales, notamment avec des psychotropes.
Psychosomatique qualifie l’action du psychisme (psyché) sur le physique (soma).
Un psychotrope est une substance qui agit sur l’activité psychique.
Une pandémie est une épidémie qui se répand sur une très vaste échelle.
La paraplégie est la paralysie de la moitié inférieure du corps.
La parasitologie est une discipline clinique et biologique qui traite des maladies provoquées par des parasites.
Le parcours de soins coordonnés est une réponse au nomadisme médical.
Pathologique désigne, en médecine, tout ce qui sort de la normalité.
La pénicilline est le premier antibiotique connu, dont dérivent beaucoup d'autres.
Un certain nombre de personnages ont marqué l’histoire de la médecine depuis l’antiquité jusqu’à nos jours, médecins pour la plupart.
Désigne l’ensemble du personnel qui soigne les patients sans être médecin.
La peste est une maladie infectieuse d’origine bactérienne qui a fait des ravages dans l’histoire de l’humanité.
La pexie est une technique chirurgicale visant à fixer un organe mobile ou déplacé pour rétablir une anatomie normale.
La pharmacie est une discipline médicale tout autant que le lieu où cette activité s’exerce.
La pharmacopée est, de nos jours, le recueil réglementaire des matières premières autorisées par le législateur.
La phobie est une peur irraisonnée et disproportionnée par rapport au danger potentiel.
Placebo désigne une substance a priori neutre susceptible d’avoir le même effet bénéfique qu’un médicament.
Une plainte peut n’être qu’une une doléance, ou constituer le premier temps d’une action devant une juridiction pénale.
La plastie est une technique chirurgicale destinée à modeler ou reconstruire un organe.
Un polype est une tumeur bénigne développée dans un organe creux, comme le colon.
Le posthumanisme est l’étape qui devrait suivre le transhumanisme, dans laquelle les humains deviendraient des êtres hybrides.
La pratique, en médecine, désigne le fait d'exercer une activité médicale.
Un médecin peut prescrire beaucoup de choses, notamment des médicaments, dans le strict respect des règles de prescription.
La prévalence mesure l’état d’un problème sanitaire précis à un instant donné.
Les probabilités forment avec les statistiques les « sciences de l’aléatoire », indispensables pour faire progresser les connaissances en médecine.
Désigne la bonne façon de procéder à un soin ou à un acte.
La procrastination consiste à remettre systématiquement à plus tard certaines tâches.
Un proctologue, qu’il soit médecin ou chirurgien, pratique la proctologie, éventuellement de manière exclusive.
Prophylaxie ou prévention, il s’agit d’empêcher la survenue d’un événement redouté.
Prothèse est peu ou prou synonyme d’implant ; une prothèse peut être fixe ou amovible.
La psychanalyse est une discipline non médicale qui cherche à expliquer les phénomènes psychiques et à les soigner quand ils sont mal vécus.
La psychologie est l’étude scientifique des phénomènes psychiques.
La psychothérapie est l’ensemble des techniques de prise en charge des troubles psychiques.
Tout ce qui coule d’une plaie n’est pas du pus, loin de là
Randomisation est une mot sophistiqué pour désigner le tirage au sort dans un essai clinique.
La réanimation, c’est l’ensemble des techniques utilisées pour corriger une ou plusieurs défaillances.
La recherche clinique est une démarche scientifique qui à obtenir des réponses rigoureuses aux questions que se pose la médecine.
La récidive, c’est le retour du même problème au même endroit.
La rééducation, c'est, grosso modo, un synonyme de kinésithérapie.
La régulation s’occupe aussi bien des systèmes biologiques que du flux permanent des urgences.
La relaxation comporte des techniques visant à diminuer le stress.
La réparation d’un préjudice est une nécessité médicale avant d’être un problème d’indemnisation.
La responsabilité médicale est recherchée en cas de dommage, en vue d’indemnisation ou de sanction.
Tout acte médical comporte un risque ; il n’est justifié de le prendre que si un bénéfice certain est attendu.
La réadaptation vise à permettre au patient de ne plus dépendre d’une quelconque hospitalisation.
On décrit des récepteurs en physiologie, en immunologie, en biochimie.
La recherche fondamentale cherche à comprendre, sans arrière-pensée commerciale, les phénomènes naturels en biologie et en physiologie.
La récupération, c’est le retour à l’état de base, notamment après un effort.
Un régime est une modification des habitudes alimentaires entreprise dans un but précis.
La réhabilitation vise le retour à l’état dans lequel se trouvait le patient avant l’épisode médical incriminé, maladie ou intervention.
La rémission, c’est une sorte de no man’s land : on n’est plus vraiment malade, mais pas encore vraiment guéri.
Résection, ablation ou exérèse, tous ces mots sont synonymes.
La rhabdomyolyse est une destruction pathologique des fibres musculaires striées.
Le Service d’Aide Médicale Urgence est l’organisme régulateur des urgences au niveau départemental.
L’OMS donne de la santé une définition très complète, qui inclut le bien-être, notion que l’Assurance Maladie exclut du remboursement : seule la santé, autrement dit la maladie, est prise en charge par cet organisme.
La santé publique s’intéresse à l’état sanitaire des populations.
Une séance est un soin, qui s’inscrit dans une cure, et qui bénéficie, en établissement de santé, d’une facturation spécifique.
Le secret médical devrait être aussi protégé que le secret de l’Instruction : c’est dire qu’il ne l’est pas toujours !
Un sens est un ensemble physiologique qui part du récepteur du stimulus pour aller à sa perception par une zone spécialisée du cortex.
La sérologie est une méthode de biologie médicale destinée au diagnostic et au dépistage de certaines maladies infectieuses.
Le sida, ou syndrome d’immunodéficience acquise, est une MST d’origine virale.
La singularité technologique désigne le moment où les ordinateurs seront hybridés à des humains pour devenir des posthumains.
Un soin, c’est tout ce qui est fait pour soulager ou guérir des patients, donc les soigner.
La solidarité sociale est le fondement de la Sécurité sociale.
La sophrologie est une technique de relaxation au carrefour de l’Occident et de l’Orient.
Les statistiques sont une discipline mathématique indispensable en recherche clinique et en épidémiologie.
: Une stomie est l’abouchement volontaire d’un segment du tube digestif ou des uretères à la peau.
Un stupéfiant est une drogue illégale dans le langage criminel.
La surcharge est due à un excès ; elle peut toucher la cellule, un tissu ou l’organisme tout entier.
La surveillance continue sert à prévenir, dans certaines circonstances comme la période postopératoire, la défaillance d’une fonction.
Le sympathique, ou orthosympathique, est une des trois composantes du système nerveux autonome.
Un syndrome est un ensemble répertorié de symptômes dont l’association est évocatrice d’un diagnostic précis.
La syphilis, ou grande vérole, est la plus connue des infections sexuellement transmissibles.
Le « deuxième cerveau » est une des trois composantes du système nerveux végétatif.
Le sang est un liquide biologique indispensable à la vie, contenu dans le système cardio-vasculaire.
La santé bucco-dentaire est le domaine des praticiens exerçant la médecine dentaire.
Le scalpel est le bistouri des anglo-saxons, ainsi que celui des médecins français dans les fictions.
Le secourisme, c’est la mise en œuvre des gestes de premier secours apportés à une victime.
Le séjour correspond à la période, courte, moyenne ou longue, pendant laquelle le patient est hospitalisé en établissement de santé.
Une sensation est une étape d’un sens, qui va de la réception du stimulus à la perception.
Le sérum est, avant tout, du plasma débarrassé des protéines de la coagulation.
Un sigle est un terme formé avec les initiales des mots d’une expression, et qui se prononce lettre par lettre : VIH ou IRM sont des sigles.
Un soignant est une personne diplômée qui délivre des soins à des patients.
Les soins intensifs prennent en charge la défaillance d’une seule fonction vitale pendant une durée limitée.
La somesthésie (ou sensibilité du corps) est notre principal système sensoriel ; elle englobe la nociception et la proprioception.
Un spécialiste ne connaît a priori que sa discipline, mais il doit la connaître à fond.
Un stent est une endoprothèse placée dans une artère sténosée après sa dilatation par angioplastie.
Le stress est, à l’origine, une réaction physiologique non spécifique de l’organisme à une agression.
La suffusion est une extravasation d’un produit biologique en dehors d’un vaisseau, comme par exemple le sang dans une ecchymose.
Le surpoids, ou surcharge pondérale, correspond à un indice de masse corporelle supérieure à 25.
Une suture, ce n’est jamais qu’une couture.
Tout ce que vous ressentez, et tout ce que le médecin recherche par son examen, est un symptôme.
Le syndrome métabolique est une association de signes cliniques et biologiques qui témoigne d’un risque accru de diabète et d’affections cardio-vasculaires.
Le système nerveux central est constitué par l’encéphale et la moelle épinière.
La tarification de l’activité d’un établissement de santé lui permet de toucher les recettes auxquelles cette activité lui donne droit.
La télémédecine, c’est l’utilisation des nouvelles technologies de la communication pour faire de la médecine à distance.
La tension est l’autre nom de la pression.
L'obstétrique et la médecine de la reproduction ont un lxique spécifique, dont voici un florilège, de A à L
Chaque type de cancer porte un nom particulier et précis
Les maladies de l’appareil digestif sont parmi les plus fréquentes.
Les maladies de l’appareil digestif sont parmi les plus fréquentes.
Thanatos, dieu de la mort chez les Grecs, est associé à la thanatologie et à la thanatopraxie.
Thérapie est soit un substantif soit un suffixe faisant référence à un traitement.
Le thermalisme, c’est l’ensemble des activités concernées par l’utilisation des eaux thermales.
Thymie est synonyme d’humeur dans le vocabulaire spécialisé de la psychologie.
Le tiers-payant permet au patient de ne pas avancer les frais de ses soins : c’est un tiers qui s’en charge, soit l’Assurance Maladie, soit une mutuelle complémentaire.
Les médecins portent souvent des titres, à commencer par celui de docteur en médecine.
Une toxine, ce n'est pas ce que les gens croient habituellement. La définition en est très précise.
La transfusion est une perfusion intraveineuse de sang ou de dérivés du sang.
La transplantation est une greffe dans laquelle le greffon est raccordé à la « tuyauterie » du receveur.
Une tuméfaction est un gonflement localisé d’une structure anatomique.
La technomédecine est l’évolution irréversible de la médecine obtenue grâce aux progrès technologiques.
La température corporelle de l’être humain, organisme homéotherme, se maintient dans des limites étroites.
La phase terminale est la période d’une maladie dont on ne sait pas très bien quand elle commence, mais qui se termine inéluctablement par le décès du patient.
L’obstétrique et la médecine de la reproduction ont un terminologie spécifique, dont voici un florilège, de M à Z
Les maladies de l’appareil digestif sont parmi les plus fréquentes.
Les maladies de l’appareil digestif sont parmi les plus fréquentes.
La tétraplégie (ou quadriplégie) est la paralysie des quatre membres.
Comme substantif, la thérapeutique est la discipline qui s’occupe des traitements.
C’est l’utilisation de médicaments n’agissant que sur les cellules malades.
Une thrombose, qu’elle soit veineuse ou artérielle, est provoquée par un caillot qui en obstrue plus ou moins la lumière.
Le ticket modérateur, c’est ce qui reste à la charge du patient une fois la prestation ou la prescription remboursée par l’Assurance Maladie.
Les cellules se réunissent pour former des tissus, lesquels forment à leur tour nos organes.
Ce que l’on appelle « la totale », ce n’est pas « le grand jeu », mais seulement l’ablation de tout l’utérus.
Un toxique est un poison, comme le sont les drogues des toxicomanes.
Le transhumanisme est une idéologie récente qui vise à obtenir une « humanité augmentée ».
Au pluriel, il s’agit des travaux scientifiques d’un médecin, ayant fait l’objet d’une publication.
Une tumeur est la prolifération, dans un organe quelconque, d’une lésion bénigne ou maligne.
La substance active d'un vaccin est un antigène dont on a atténué le caractère pathogène.
La vaccination permet d'immuniser contre certaines maladies contagieuses, essentiellement des viroses.
Le véganisme interdit la consommation ou l'utilisation de tout produit d’origine animale, ou testé sur l’animal.
Le végétarisme interdit toute consommation de chair animale, (mais qui admet en général la consommation d'aliments d'origine animal comme les oeufs, le lait, fromage, yaourts.)
Il n’y a pas de vérité pour celui qui refuse de l’entendre.
La vésicule biliaire sert à stocker la bile entre les repas. Mais il existe d’autres vésicules que la biliaire.
Un virus est un micro-organisme qui ne peut se répliquer qu’au sein d’une cellule qu’il infecte.
Les médecins recourent volontiers à des métaphores tirées du langage des militaires.
La vaccine est une maladie de la vache transmissible à l'homme, qui protège contre la variole par immunité croisée.
La variole est une maladie infectieuse virale qui a fait un nombre impressionnant de victimes dans l’histoire, mais qui est actuellement éradiquée.
Le végétalisme exclut de l’alimentation tous les produits d’origine animale .
La vénérologie était la spécialité qui s’occupait des maladies vénériennes.
Vérole est un terme vieilli pour désigner soit la variole (petite vérole), soit la syphilis (grande vérole).
La vie, qui commence à la naissance et se termine par la mort, reste difficile à définir précisément.
Un viscère est un organe situé dans une cavité.
Yeux est le pluriel un peu particulier du mot œil